fbpx

Secteur industriel au Burkina Faso : réduire l’informel et booster le « consommons local »

La contribution des services marchands au secteur tertiaire se situe à plus de 50%. L’épineux problème est que cette contribution, dans le cadre formel de l’économie, ne fait que baisser : elle est passée de 22,7 % du PIB sur la période 1996-2000 à 14,3 % entre 2011 et 2015.

Lire la suite...

Les opportunités dans l’industrie manufacturière au Burkina Faso

À partir du début des années 1990, les produits manufacturés ont été supplantés par le coton dans la composition des exportations du Burkina Faso.

Face à ce recul, des réformes ont été initiées avec l’objectif de restructurer les entreprises manufacturières en difficulté et d’améliorer l’environnement des affaires.

Lire la suite...

Marché des engrais au Burkina Faso

La production d’engrais au Burkina Faso est encore insuffisante pour couvrir la demande nationale. Le pays ne dispose pas d’une véritable usine de production d’engrais et recourt pour l'heure aux importations d’engrais pour satisfaire les besoins des agriculteurs.

Lire la suite...

Cosmétiques made-in-Burkina à base de beurre de karité : un marché en plein devenir

Au Burkina Faso, le beurre de karité non raffiné artisanal est produit par les groupements et associations féminines transformatrices de karité et vendu sur le marché national, pour de nombreux usages dont la fabrication de produits cosmétiques made-in-Burkina.

Lire la suite...

Industrie de la chaussure: la renaissance toujours attendue

L’époque des chaussures BATA et SINAC que les burkinabè ont connu dans les années 1980 est maintenant loin derrière nous. Le Burkina Faso ne dispose plus d’usine de fabrication de chaussures.

Le commerce de chaussures au Burkina Faso est aujourd'hui une opportunité pour les importateurs de chaussures du fait que le pays n’en fabrique pas en quantité industrielle.

Lire la suite...

X

Right Click

No right click