Selon les statistiques de Global Market Insights, le marché mondial de l'ameublement est estimé à plus de 600 milliards de dollars en 2019 et devrait connaître une croissance annuelle de 5% jusqu'en 2025.

Bien que la part de l'Afrique soit encore faible (environ 2,5% de la consommation mondiale de meubles en 2017 selon le site africabusinessagency.com), l’Afrique constitue un marché du meuble en devenir du fait de l’urbanisation galopante, de l’explosion du marché de l’immobilier et de la montée des classes au revenu amélioré.

En Afrique de l’Ouest, la demande de meubles est satisfaite en grande partie par les fabricants locaux de meubles. Les plus grands consommateurs de meubles en Afrique de l’ouest sont le Nigéria, suivi du Ghana et de la Côte d’Ivoire. 

Le marché du meuble au Burkina Faso

Au Burkina Faso, on note ces dernières années une effervescence du marché de l’ameublement. La politique du Gouvernement en faveur du logement a insufflé une dynamique nouvelle au secteur de l’immobilier et a contribué à accélérer la demande de meubles. L'amélioration continue du niveau de revenu des ménages est un autre facteur favorable à la croissance du marché de l'ameublement.

Au cours de la dernière décennie l’activité des importateurs burkinabè de meubles s’est fortement accrue. Le montant total des importations de meubles, parties et pièces détachées de meubles est passé de 4,4 milliards de F.CFA en 2008 à 8,5 milliards de F.CFA en 2017, soit une augmentation de 94%.

A l'instar du marché burkinabè de l'immobilier, le marché du meuble est en pleine en croissance. Les acteurs locaux produisent une part importante des meubles écoulés sur le marché national.

Les acteurs du marché du meuble

Le commerce des meubles comprend une diversités d'acteurs que l'on peut catégoriser comme il suit :

Les  grandes enseignes

Les grandes enseignes proposent une gamme très variée de meubles généralement importés et positionnent leur offre sur le haut de gamme dont le design est plus raffiné et plus attrayant. Les cibles de ces produits de luxe sont les classes moyennes au revenu amélioré et les citoyens de la haute société.

Parmi ces grandes enseignes, des marques ne passent pas inaperçues. On peut citer de manière non-exhaustive ORCA DECO, CADO DECO, Marina Market, Galerie Noble etc.

La plupart de ces géants du marché de l'ameublement sont d'origine libano-syrienne. 

Les boutiques de meubles

Les boutiques de meubles sont généralement situés dans le centre-ville et aux alentours du grand-marché pour ce qui est de la ville de Ouagadougou. Elles vendent des meubles bon marché, importés de Dubaï et de la Chine. Leur offre est de type grand public. Certaines boutiques offrent cependant des meubles faits de bois composite, parfois non résistant et facilement dégradable.

Les revendeurs de meubles "France au revoir"

De plus en plus le marché national s'inonde de meubles d'occasion importés d'Europe et communément appelés "France au revoir". Ces meubles sont vendus aux abords des artères des grandes villes et également distribués via le canal des réseaux sociaux et des sites de e-commerce. Bien que ces articles d'ameublement soient initialement de qualité, ils sont pour la plupart usagés et constituent à termes des déchets pour le pays.

Les fabricants locaux de meubles et leurs circuits de distribution

Ces dernières années on note une prolifération de fabricants locaux de meubles qui proposent une gamme diversifiée de meubles,  imitant parfois les modèles proposés par les grandes enseignes. Les offres cumulées des boutiques de meubles et des fabricants locaux représentent 70% de la demande de meubles du pays. Ce segment du marché est pourvoyeur d'emplois et demeure également un atout pour le développement de la menuiserie locale qui se professionnalise de plus en plus. Les meubles sont confectionnés depuis les ateliers et livrés aux circuits de distribution qui en assurent la commercialisation.

Les artisans

Les artisans fabricants de meubles sont un sous-groupe des fabricants locaux. Leur particularité réside en ce qu'ils proposent des meubles de décoration sous la forme d’objets d’art. Leur part de marché est assez marginale. Ces meubles artisanaux ont essentiellement pour clients les établissements touristiques d’hébergement, certaines administrations, les autorités coutumières et religieuses. Ces œuvres, faites avec peu d'industrie, suscitent parfois l'admiration et la curiosité. On peut admirer les créations des artisans au village artisanal de Ouagadougou et à l'occasion du Salon International de l'Artisanat de Ouagadougou (SIAO).

Tout compte fait, on note un secteur burkinabè de l’ameublement en progression avec une montée en force du meuble made-in-Burkina. Le marché du meuble a un bel avenir au Burkina Faso et pourrait générer un  chiffre d’affaire important dans les années à venir. Le pays ne produisant pas du bois, les menuisiers et autres travailleurs du bois s'approvisionnent à partir de la Côte d'Ivoire et du Ghana. La montée du marché de l'ameublement va assurément accroître l'activité des importateurs de bois dans les prochaines années.

BAMBIO Z. François, pour Investir au Burkina

X

Right Click

No right click