Off Canvas sidebar is empty
- Publicité -

Comment ouvrir son restaurant «Fast food» à Ouagadougou, étape par étape

Au Burkina Faso, dans les grandes villes, la restauration rapide encore appelée « fast food » est un business en pleine croissance.

La population urbaine est de plus en plus importante et les lieux de travail de plus en plus éloignés des domiciles, toute chose qui contraint les citadins à trouver de quoi se restaurer rapidement et reprendre leurs activités.

Dans les grandes villes comme Ouagadougou, le marché du fast food est naissant et en pleine expansion, en témoigne le nombre d’acteurs de plus en plus croissant à s’investir dans ce business.

Les repas proposés sont divers et variés (burgers, chips, croissants, sandwichs, frites, gâteaux etc.), accompagnés de boissons fraîches (sucreries, bières) de boissons chaudes (thé, café expresso etc.).

Le marché du fast food est aujourd'hui très dynamique à Ouagadougou, avec de nombreuses créations. Ouvrir un business de fast food est une activité rentable à condition de bien s’y prendre.

Dans le présent article, nous verrons comment ouvrir son business de fast food étape par étape.

Étape 1 : définir son concept de fast food

Avant de se lancer, il convient de déterminez sa propre formule, celle qui correspond le mieux à son savoir-faire et appréciable par la clientèle visée.

Si vous êtes déjà dans le domaine de la restauration, vous avez un avantage. Restez dans un créneau précis et spécialisez-vous pour mieux vous différencier de la concurrence.

Si vous êtes nouveau dans le secteur de la restauration, faites-vous former pour apprendre les incontournables du métier, toute chose qui vous permettra de faire un meilleur suivi de votre activité si vous devez embaucher du personnel.

Attention toutefois, toutes les spécialités culinaires ne sont pas exploitables en version « restauration rapide », qui doit garder l'objectif de faire gagner du temps au client. Vous pouvez, dans votre réflexion, considérer les critères suivants :

  • Le temps de préparation de vos repas ;
  • Les types de repas précuits et exposés à la vente directe ;
  • Veuillez à ce que vos plats puissent être transportables facilement ;
  • L'hygiène et la salubrité des lieux.

Trouvez votre propre concept de fast food qui vous convient en proposant des choix simples et authentiques.

Étape 2 : étudier les tendances du marché de fast food dans votre zone d’implantation

Pour être innovant et offrir un service de qualité, il convient de connaître les tendances fast food sur le marché, toute chose qui vous permet de vous différencier de la concurrence.

Il est important de connaître les préférences des clients et de bien peaufiner son concept fast food. Vous aurez déjà quelques idées sur le nombre approximatif de fast food dans votre zone géographique, qui sont aujourd'hui les habitués des fast food ? Travailleurs et travailleuses pressés, groupes de lycéens, couples en sortie… identifiez les clients potentiels dans votre zone d'implantation et ayez une idée de leurs préférences et habitudes culinaires.

Dans une ville comme Ouagadougou, les habitudes des ouagavillois sont presque connues : le matin en partant au boulot beaucoup font escale dans les fast food et dans les kiosques et les repas les plus demandés sont les sandwichs, pain aux omelettes, pain au foie ou aux crudités, croissants et gâteaux accompagnés de boissons chaudes (thé, nescafé, expresso).

Vous pouvez même faire un petit questionnaire à diffuser sur les réseaux sociaux, auprès de vos connaissances pour mieux connaître les goûts et préférences culinaires de vos futurs clients. Cela vous permettra d’avoir quelques idées pour savoir sur quoi vous devriez mettre l’accent.

Ayez une idée sur les offres de vos concurrents. Essayez d’avoir une idée sur ce que proposent les fast food et les kiosques présentes dans votre zone géographique. Quelles sont leurs spécialités ? Font-ils de la vente à emporter ? Quel est leur petit « plus » ? Quelle est la politique tarifaire ? leurs horaires de travail ? Quels sont les heures de pointe où ils reçoivent plus de clients ? quels types de repas offrent-ils ? etc.

Vous pourrez par exemple, au bout d’un mois, fréquenter tous les fast food de votre zone en vous faisant passer comme client, ce qui vous permettra de faire des constats sur place sans grande difficultés. Changez de fast food chaque pour prendre un petit quelque chose et au bout d’un mois vous aurez probablement fait le tour des fast food les plus importants dans votre zone.

Vous n’êtes pas forcément obligé de commanditer une étude payante qui vous reviendrait chère. Vous pouvez, en quelques jours de travail et au bout de quelques sorties, vous faire une idée de l’existant par de simples constatations et échanges avec quelques promoteurs.

Maîtrisez tous les contours de votre projet de fast food, pour mieux saisir ce qui pourrait impacter positivement votre business et les erreurs à éviter.

Etape 3 : Trouvez un emplacement géographique accessible et situé dans un lieu fréquenté

Trouver un bon emplacement est un point important pour plus de visibilité et pour un accès plus facile à votre fast food. Vous devez trouver un emplacement non seulement accessible mais fréquenté. Pour réduire vos coûts, trouvez un local qui ne nécessite pas de gros aménagements et situé dans un espace avec une possibilité de stationnement. Vos clients devront pouvoir garer leur voiture ou moto sans grande difficulté.

Dans une ville comme Ouagadougou, préférez le centre-ville, à proximité des ministères publics et des écoles. Ce sont des mieux accessibles qui ne désemplissent pratiquement pas.

Mais ne vous y figez pas : Ouagadougou, à l’instar des autres villes se développe rapidement. Vous pouvez vous installé dans un quartier qui manque populaire comme Karpala. Il suffira alors d’offrir des repas à des prix abordables pour les riverains tout en misant sur la qualité et la propreté pour vous distinguer des kiosques présents dans la zone. Dans les quartiers populaires, les riverains préféreront un nescafé à 100 F.CFA qu’un café expresso à 300 F.CFA et vous devez prendre en compte ces petites différences pour mieux définir vos offres.

Étape 4 : prévoir son budget pour ouvrir un fast food

Pour ce qui est du budget, lancez-vous avec le budget qui est nécessaire pour l’ouverture de votre fast-food. En effet, ouvrir un fast-food représente un investissement conséquent. Il est important de prévoir votre budget en fonction de la taille de votre fast-food.

Voici quelques indications du matériel indispensable pour ouvrir un fast-food :

  • Une friteuse sur coffre,
  • Cuisinière 5 feux avec four électrique,
  • Des ustensiles de cuisine ;
  • Chaises,
  • Tables,
  • 1 frigo,
  • 1 congélateurs,
  • Un tiroir de caisse,

À cela s’ajoute l’achat de stocks, de mobilier, la location et l’aménagement de votre local, les frais mensuels d’électricité et d’eau courante. Prévoyez des frais de connexion internet pour faire vos posts de présentation de vos offres sur facebook et sur les autres réseaux sociaux.

Vous pouvez commencer tout petit avec investissement minimum de 5 000 000 F.CFA et consolider pettit-à-petit votre activité. Après la location et l’aménagement du local, vous avez la possibilité d’acheter un frigo et un congélateur France-aurevoir à moindre coût à Ouagadougou sans grande difficulté. Les chaises, tables, seaux et gobelets en matière plastique se vendent à Ouagadougou à des prix abordables.

Étape 5 : Créer une entreprise légale pour exercer de façon légale

Au Burkina Faso, c’est très simple : Créez un fast food avec un statut d’« entreprise individuelle ». Ça vous coutera 47 000 F.CFA et en quelques jours vous avez tous vos documents pour exercer légalement, ce qui vous donnera plus de crédibilité.

Vous pouvez par exemple souscrire à un petit marché public pour fournir des repas lors d’un séminaire de formation organisé par l’administration publique. Dans un tel cas, si vous n’avez pas une entreprise légalement constituée avec un numéro d’immatriculation, cela vous sera impossible.

Mettez-vous donc en règle pour saisir toutes les opportunités possibles et mettre toutes les chances de votre côté.

Étape 6 : rédiger son business plan

Tout dépend : si vous souhaitez commencer en force avec un fast food impressionnant et plus grand dès le départ, alors rédigez un bon business plan cohérent, clair et explicite pour rechercher un financement. Dans un tel cas, prévoyez un apport personnel qui vaut au moins 30% de votre budget.

Trouvez un modèle de business plan auprès de la maison de l’entreprise (me.bf) à Ouagadougou, à remplir ou trouvez un expert pour rédiger votre business plan.

Lecture recommandée :  Agence de Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (AFP-PME), conditions de financement

Étape 7 : Personnel

Recruter au moins 2 agents qui vous aideront dans vos activités. Payez pour les former en hygiène alimentaire et en préparation des repas. Vous pouvez avoir des jeunes bine motiver à travailler mais qui n’ont jamais préparé une seule omelette dans leur vie. Vous devriez alors les faire former.

L’idéale c’est de recruter du personnel déjà compétent mais cela vous coutera plus cher en frais de personnel. Si vous obtenez un financement, c’est l’option que nous vous conseillons.

Choisissez un personnel respectueux et convivial vis-à-vis de la clientèle.

Dans tout succès, l’abnégation au travail au travail bien fait donne toujours de bons résultats.

Bonne chance à tous !

Passionné du Web, à la fois Economiste et Conseiller en Gestion des Ressources humaines, monsieur BAMBIO est le fondateur de investirauburkina.net qu’il administre et anime, en collaboration avec des contributeurs, depuis février 2007.
Plus de détails sur Monsieur BAMBIO

Investir au Burkina

Magazine burkinabè
de l'information
économique sectorielle
Tél. : (00226) 05803095
direction.bf@investirauburkina.net

A propos

Burkina Faso

Newsletter

Soyez informé (e) de nos prochaines publications

Login