fbpx

Au Burkina Faso, filières agricoles jouissent d’un potentiel inestimable et demeurent des opportunités encore largement inexploitées.

Les filières agricoles porteuses du Burkina Faso.

L’anacarde

Les exportations de noix de cajou ont rapporté 39,04 milliards de F.CFA en 2020, représentant 1,6% des exportations totales du pays. Les expéditions à l'extérieur des noix de cajou sont orientées principalement vers le Viet Nam (30,9%), le Ghana (23,3%), le Singapour (14,3%), la Belgique (12,6%), le Togo (5,6%), l’Allemagne (3,7%), les Emirats Arabes Unis (2,5%) et l’Inde (1,4%).

Le sésame

Les exportations du sésame se sont établies à 36,9 milliards de F.CFA, contre 41,4 milliards de F.CFA en 2019. Le sésame est majoritairement exporté à destination du Singapour (55%) du Japon (12,6%), du Togo (12%), du Ghana (10,6%), de la Chine (3,4%), des Emirats Arabes Unis (3,1%) et d’Israël (1,3%). Les exportations du sésame du Burkina représentent 1,8% des exportations mondiales de ce produits et place le Burkina au 13ème rang mondial.

Le karité

Les exportations de produits du karité se sont établies à 44,3 milliards de FCFA contre 56,7 milliards de FCFA en 2019. La part des expéditions des produits du karité dans les exportations totales du Burkina Faso est ressortie à 2,5%, Les exportations de graines de karité ont été orientées essentiellement vers le Danemark (59,9%), le Ghana (37,4%), le Togo (1,5%) et l’Inde (0,8%). Quant aux exportations de beurre de karité, elles sont destinées aux marchés français (46,4%), malaisien (23,5%), ghanéen (12,2%), hollandais (11%), allemand (4,5%) et singapourien (2,3%).

La mangue

Les expéditions de mangues, composées essentiellement de mangues fraiches et de mangues séchées, se sont établies à 15,7 milliards de FCFA en 2020, en augmentation de 17% par rapport à leur niveau de 2019. La part des exportations de mangues dans les exportations totales du pays s'est établie à 0,6% en 2020. Une proportion prépondérante des exportations de mangues est destinée à l’Allemagne (25,2%), à la Belgique (17%), aux Pays-Bas (12,1%), à l’Espagne (11,9%), au Royaume Uni (9,3%), aux Etats Unis d’Amérique (7,3%) et à la France (5,4%).

L’oignon

Les exportations de l’oignon, ressorties à 396,5 millions de FCFA en 2020, ont progressé de 4% par rapport à leur niveau de 2019. Les ventes extérieures de l’oignon sont destinées essentiellement à la Côte d’ivoire (76,5%), le Togo (22,8%) et le Mali (0,7%).

La tomate

Il ressort des statistiques officielles que le Burkina Faso n’a pas réalisé des expéditions de tomate vers l’extérieur entre 2019 et 2020. Par contre en 2018 le pays a exporté la tomate vers le Ghana à hauteur de 9,4 milliards de FCFA.

Le coton

Les exportations de coton ont diminué de 25% pour ressortir à 150,7 milliards de FCFA en 2020, soit 6% du total des ventes à l'extérieur de biens. Cette évolution est imputable essentiellement à la baisse des cours de cette spéculation couplée à une baisse des volumes. Les exportations de coton sont orientées principalement vers le Singapour (28,1%), la Suisse (25,2%), l’Île Maurice (12,8%), la Grèce (10,6%), la France (7,9%), etc.

BAMBIO Z. François, investirauburkina.net

X

Right Click

No right click