fbpx

Investir dans un business en Afrique avec un petit budget est tout à fait possible. Même si vous n’avez pas le goût des affaires, il suffit de faire preuve d'un peu d'imagination.

La réalité du terrain montre qu’on peut bien entreprendre et réussir sans avoir forcément fait de longues études.

Tout le monde peut entreprendre en Afrique, un continent qui reste un vaste chantier en développement où tous les secteurs d’activités regorgent de niches rentables à développer.

Si vous êtes sans diplôme ou avez des diplômes mais ne trouvez pas un emploi stable, alors ne perdez plus votre temps.

Voici 5 idées de business que vous pouvez facilement démarrer avec moins de 100 000 F.CFA en Afrique de l’Ouest.

1. Service ambulant de restauration

C’est le business le plus facile à lancer si vous êtes un bon cordon bleu. C’est une activité rentable que vous pouvez démarrer sans gros investissement.

Dans cette activité, vous préparez tout à domicile et faites vos livraisons dans les administrations publiques, dans les entreprises privées, sur les grands chantiers etc.

Dans le secteur privé, cibler les grosses boîtes comme les brasseries et les grosses unités industrielles qui emploient de nombreux manœuvres, notamment les chargeurs de camions et autres. Si vous êtes au Burkina Faso, livrer vos repas à la SOFITEX, BRAKINA et autres gros boîtes qui emploient les manœuvres saisonniers. Cibler également les grands chantiers de travaux en cours dans votre zone de résidence.

Livrer le matin à 7h30 et à midi à 12h30, heures auxquelles les employés cherchent à se restaurer avant de commencer ou de reprendre le travail.

Avec moins de 100 000 F.CFA vous pouvez démarrer cette activité si vous avez déjà une moto pour vos différentes livraisons.

Vous pourrez livrer des sandwiches, croissants, jus de fruits, gâteaux, café etc. dans la matinée et un plat de résistance (riz, ragoût, pommes de terre etc.) à midi.

Tachez d’être propre autour de vous et faites de la qualité. Faites-en sorte qu’on préfère vos repas.

2. Devenez freelance, monétisez votre expertise sur Internet

Le développement fulgurant de l’Internet en Afrique offre de nombreuses opportunités d’affaires. Vous avez la possibilité de vendre vos connaissances et votre expertise en ligne.

Vous avez certainement des compétences que vous pouvez monétiser. Peu importe le domaine dans lequel vous excellez, vous aurez toujours des personnes intéressées par vos services si vous êtes sérieux dans ce que vous faites.

Si vous utilisez la puissance d’internet pour prospecter en faisant les choses de la bonne manière, vous pourrez décrocher des marchés et avoir des clients à qui offrir vos services.

Commencez par créez un blog qui traite de votre domaine d’expertise et animez-le de façon régulière et publiez des articles intéressants sur facebook. Si vous maîtrisez la comptabilité par exemple, vous pourrez créer un blog qui traite de la comptabilité et apprendre aux entrepreneurs comment dresser leur bilan en fin d’année etc. Vous pourrez éventuellement vendre une formation  sur la gestion de la trésorerie par exemple sur votre en proposant d'intervenir dans les entreprises pour les aider dans la gestion de leur trésorerie.

Si vous êtes déjà consultant ou formateur, vous avez déjà de nombreux atouts pour exceller dans le freelancing et développer un important business dont vous pourrez vivre pleinement.

Lire aussi : Devenez formateur, monétisez votre expertise.

3. Achat-Vente des produits maraichers

Avec votre capital de moins de 100 000 F.CFA, vous pouvez facilement acheter des produits maraîchers frais au prix de gros dans les jardins maraîchers et les revendre sur le marché de détails pour dégager des bénéfices intéressants.

La vente de produits maraîchers est un marché rentable en Afrique. Vous avez une clientèle importante : Il s’agit d’individus, souvent des femmes, qui se rendent dans les marchés pour s’approvisionner en fruits et légumes pour la consommation domestique.

Vous pourrez par exemple vendre la salade, les choux, carottes, aubergines, persil, les oignons, la tomate, le piment, le gombo et les légumes feuilles qui font partie des produits maraîchers les plus commercialisés.

Trouvez un point de vente où vous livrez vos produits. Ciblez aussi les restaurants, les domiciles etc. pour leur proposer vos légumes et autres condiments.

Contrairement à ce que pense la plupart des gens, ce métier n’est pas que réservé aux femmes. Tout le monde peut ouvrir ce business et faire des profits intéressants.

Lire aussi : Cultures maraîchères : une filière agricole qui présente des opportunités d’investissements inédites

4. Le commerce en gros et en détail de produits importés

Le commerce fait également partie des activités les plus rentables en Afrique. Qu’il s’agisse de la vente en détail ou en gros, c’est un business qui marche très bien.

Le commerce de gros consiste à acheter, entreposer et vendre sans transformation des produits à des détaillants, à des grossistes ou encore à d’autres professionnels.

Le commerce de détail consiste à vendre des marchandises dans l'état où elles sont achetées (ou après transformations mineures) généralement à une clientèle de particuliers, quelles que soient les quantités vendues.

Vous avez ainsi la possibilité de vendre toute une gamme variée de produits.

Trouvez un fournisseur importateur des produits que vous désirez vendre et prenez en gros dès l’arrivage.

Les produits manufacturés, les produits électroniques, article de maison, riz, blé, produits alimentaires. etc. font partie des produits les plus importés en Afrique et également les plus vendus sur le marché africain.

Vous pourrez par exemple être un revendeur de riz importé, un commerce qui marche bien en Afrique.

L’Afrique est très dépendante des importations de produits alimentaires. Les augmentations des importations seront substantielles pour les céréales, la viande, le sucre et les huiles dans les prochaines années selon les experts du commerce internationale.

Choisissez donc un produit parmi les plus importés et les plus consommés et devenez grossiste ou détaillant.

Lire aussi : Secteur du commerce au Burkina Faso : 48% des entreprises créées en 2019 exercent dans le commerce

5. Création d’un dépôt de vente d’œufs

Le business de la vente des œufs marche très bien en Afrique, surtout en Afrique de l’Ouest où la consommation d’œufs est entrée dans les habitudes, les œufs servant pour le petit-dèj et également entrant dans la préparation de déjeuners et de plusieurs types de mets.

Il est possible de lancer ce business avec ou sans investissement financier.

Ces dernières années, dans tous les pays africains, le nombre d’éleveurs de poules pondeuses est en augmentation. Ces éleveurs de pondeuses cherchent souvent des revendeurs d’œufs qu'ils fournissent.

Même si vous n’avez pas de capital au départ, certains éleveurs peuvent vous fournir des plateaux d’œufs à vendre. Vous reviendrez bien sûr régler une fois les œufs vendus. 

Si vous avez un petit budget à investir, il vous suffira de prendre contact avec les éleveurs des poules pondeuses pour acheter les plateaux d’œufs au prix en gros et lancer votre business.

L'étape suivante est d'avoir un point de vente pour exposer vos plateaux d’œufs. A côté, développer un commerce ambulant pour faciliter l’écoulement rapide des œufs et d’ainsi éviter leur pourrissement, les œufs étant des produits périssables.

En Afrique de l’Ouest, le prix moyen d’un plateau de 30 œufs est compris entre 1700 et 2000 F.CFA chez les éleveurs de poules pondeuses. Sur le marché, vous pouvez revendre le plateau d’œufs à un prix oscillant entre 2200 et 2600 F.CFA.

Si vous êtes dynamique et vendez plus, vous pouvez devenir millionnaire avec ce business.

Voilà ! A vos marques jeunes entrepreneurs.

Avec un faible investissement en Afrique, il est tout à fait possible de se garantir un revenu en lançant son propre business, cela dépend de votre motivation, de votre capacité et de vos ambitions.

BAMBIO Z. François, investirauburkina.net

X

Right Click

No right click