fbpx
Miel bio du Burkina Faso

Le Marché à l’exportation du miel bio présente de bonnes perspectives pour le Burkina Faso vue la hausse de la demande en produits bio dans le monde.

L’Union européenne a dépensé plus de 42 milliards d’euros dans l’achats de produits bio en 2018, dont plus de la moitié dépensée en Allemagne et en France.

L’activité de production de miel au Burkina Faso, malgré un démarrage tardif, attire de plus en plus d'apiculteurs, ce qui impulse une forte dynamique à la filière miel au Burkina Faso.

Pour l’heure, la quasi-totalité du miel naturel produit au Burkina Faso est consommé sur place. Seulement une infime partie est exporté vers les pays voisins notamment le Ghana, le Niger, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Maroc et hors d’Afrique (France, Belgique, Suisse, Canada, USA).

Les exportations de miel naturel au Burkina Faso, bien que timides, ont quadruplé sur la période 2019-2020, passant de 2 tonnes pour 5 903 730 de F.CFA de recettes en 2019 à 6 tonnes pour 31 486 560 de F.CFA en 2020.

Le miel bio est un important marché de niche promis à un bel avenir et qui reste à développer au regard des avantages qu'offre le marché international des produits bio.

Production du miel bio dans le monde

En 2020 les ruches bio représentaient 3,5 % du rucher mondial, soit 3,2 millions de ruches bio sur 91,4 millions de ruches au total.

Les pays où la croissance est particulièrement importante sont le Brésil (898 640 ruches bio, premier pays producteur), la Zambie (388 067 ruches bio, deuxième pays producteur). Le Mexique est le troisième pays producteur derrière le Brésil et la Zambie.

Le rucher bio mondial est principalement localisé en Amérique latine (45 % du rucher), en Europe (30 %) et en Afrique (16 %).

Croissance du marché de miel bio dans le monde

La demande de miel bio devrait continuer son développement et tirer avec elle la production. Les importations de miel bio sont dirigées pour presque un cinquième vers les Etats-Unis, qui ont importé pour 70 millions d’euros de miel bio en 2016.

L’Allemagne est un autre importateur important. Le marché du miel bio allemand représentait en 2018 10% du marché national de miel et provenait pour une part non négligeable du Mexique et du Brésil.

La Nouvelle-Zélande dont les importations ont été multipliées par six entre 2015 et 2016, figure également parmi les plus gros consommateurs de miel bio dans le monde.

La quasi-totalité de la production de miel roumaine est exportée (80 %, soit 3 650 tonnes de miel), en majorité vers l’Allemagne et les pays d’Europe du nord.

BAMBIO Z. François, investirauburkina.net