fbpx
amandes de karité au Burkina Faso

Le karité au Burkina Faso est le 4ème produit d’exportation après l'or, le coton et les produits de la filière bétail viande.

Le pays exporte en moyenne 300 000 tonnes d’amandes de karité par an vers le Danemark, le Ghana, le Togo et l’Inde et 15 000 tonnes de karité beurre vers la France, le Ghana, la Malaisie, les Pays-Bas et l’Allemagne.

Les exportations d’amandes de karité ont rapporté 38 841100 000 de F.CFA en 2019 contre 22 927 200 000 de FCFA en 2018, soit une hausse de 69%. Il s’agit de la recette la plus importante enregistrée sur les dix dernières années dans le commerce de la noix de karité.

Les recettes d’exportation de karité ont connu une hausse régulière sur les dix dernières années. En 2010 le Burkina Faso n’avait enregistré que 7 242 300 000 de FCFA dans l’exportation de la noix de karité soit 5 fois moins que leur valeur en 2019.

N’eut été l’avènement de la pandémie du covid-19 qui a eu de sévères répercussions sur les exportations d’une manière générale, les recettes d’exportations des amandes de karité auraient dépassé la barre de 45 milliards de F.CFA à la fin 2020 selon la Rédaction de Investirauburkina.net.

Sur les dix dernières années la filière karité au Burkina Faso a enregistré l’entrée de plusieurs acteurs au niveau de tous les maillons de la chaîne de valeur karité au Burkina Faso, faisant du karité le 4ème produit d’exportation du pays.

Bien que la noix de karité soit pourvoyeuse de revenus, les autorités burkinabè encouragent sa transformation sur place en vue d’accroître sa valeur à l’exportation.

Selon Transparency Market, le marché mondial du karité devrait atteindre 3,5 milliards USD d’ici à 2028.

Les autorités burkinabè se sont résolument engagés dans la valorisation du karité.  Il est grand temps de penser à la sauvegarde de l’arbre à karité en encourageant sa plantation, de sorte à desservir l’industrie du karité au Burkina Faso dans les toutes prochaines années.  

Le Mali, pays voisin du Burkina Faso, a inauguré sa première unité industrielle de transformation du karité en beurre, dénommée Mali Shi, en mars 2021.

De tels projets existent au Burkina Faso et devraient très bientôt voir le jour.

BAMBIO Z. François, pour investirauburkina.net

LETTRE D'INFORMATION

Abonnez vous à notre newsletter pour être informé(e) de nos prochaines publicications. Investirauburkina.net, l'information économique sectorielle au Burkina Faso et en Afrique.

X

Right Click

No right click