fbpx
pièces détachées d'automobiles

Le marché africain des pièces automobiles est en voie de figurer parmi les plus importants marchés de réexportation au monde. Au Burkina Faso, le marché burkinabè des pièces détachées auto affiche une forte croissance.

La valeur des importations de pièces détachées automobiles a plus que doublée en l’espace de 5 ans, passant de 5 056 400 000 de F.CFA en 2015 à 12 444 000 000 en 2019 soit une progression de 59,37%.

Sur la période 2009 à 2019, à base des statistiques de l’Institut Nationale des Statistiques et de la Démographie (INSD), la valeur des importations des pièces détachées automobiles double tous les 5 ans.

Le marché des pièces détachées d’automobiles au Burkina Faso jouie incontestablement d’une bonne santé, en témoigne le nombre de plus en plus élevé de revendeurs de pièces détachées au Burkina Faso.

L’explosion du marché des pièces détachées s’explique par les importations massives de voitures d’occasion dites « France-au-revoir’ dès les années 90 après la dévaluation du francs CFA.

La valeur des importations de voitures automobiles destinées au transport des personnes et des marchandises est passée de 74 059,1 millions de F.CFA en 2015 à 135 806,9 millions en 2019, soit une progression de 45% en l’espace de 5 ans.

Entre 80 et 90% de ces voitures sont des véhicules d’occasion communément appelés « France-au-revoir » qui sont parfois amorties et dont l’entretien exige une rechange quasi-permanente de pièces.

Le marché burkinabè des pièces détachées tire assurément sa force de l’entretien de ces véhicules de seconde main.

La majorité des pièces dites neuves vendues au Burkina Faso est taguée "made in china " et catégorisées en 1er, 2ème et 3ème choix, en fonction de leur qualité. Viennent ensuite les pièces d'occasion issues des casses et importées au Burkina Faso. 

Les pièces les mieux vendues sur le marché sont celles des marques les plus populaires. Il s’agit, entre autres, des pièces des marques Toyota, Mercedes Benz, Mitsubishi, KIA, Nissan, Hyundai Volkswagen, Renault.

Le marché burkinabè des pièces auto bien que florissant est un marché étroit. De nombreux revendeurs de pièces auto d’occasion se ravitaillent sur le marché ghanéen qui est plus diversifié et qui va des fabricants d’équipement d’origine aux fabricants de composants, en passant par les concessionnaires et les constructeurs de véhicules utilitaires.

L'Union nationale des importateurs et vendeurs professionnels de véhicules et de pièces détachées d’occasion (UNIVP) et l’Association des commerçants de pièces détachées du secteur informel (ACPSI) sont des acteurs majeurs.

Le magasinage et la commercialisation des pièces détachées d'automobiles est sans conteste un business lucratif pour les fournisseurs de pièces auto au Burkina Faso.

Une synthèse de BAMBIO Z. François, pour investir au Burkina

Nous suivre
Ne manquez pas nos prochaines publications

X

Right Click

No right click