fbpx

Le commerce de dattes au Burkina Faso, jadis prolifique, est au ralenti depuis quelques années.

Les dattes, « l’or brun du désert », très prisées par les musulmans pour la rupture du jeûne en période de carême sont de moins en moins disponibles sur le marché burkinabè.

Ces dernières années les importations de dattes ont enregistré une forte baisse.

En 2008, selon les statistiques de l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD), la valeur des importations de dattes s’élevait à 201 164 000 F.CFA pour 179 tonnes de dattes importés.

En 2020, on estime à seulement 53 133 570 F.CFA la valeur des importations de dattes pour 95 tonnes de dattes importées.

En termes de valeur, les importations de dattes ont enregistré une baisse de plus de 73,58 % sur la période allant de 2008 à 2020. Sur la même période, les quantités importées de dattes ont chuté de 47,10 %.

Les pays fournisseurs de dattes

La provenance des dattes consommées au Burkina Faso sont principalement l’Arabie saoudite et le Niger.

Les importations de dattes en provenance du Niger

Le Niger constitue en réalité un gros marché de réexportation de dattes en provenance du Moyen-Orient et au Maghreb.

D’importantes quantités de dattes étaient jadis importées via le Niger mais ces dernières années, la fermeture régulière de la frontière de l’Algérie avec le Niger, à cause du terrorisme grandissant dans la zone, entrave fortement les importations de dattes à partir du Niger.

Les importations de dattes via le Niger qui s’établissaient à 660 tonnes en 2016 ont chuté à seulement 189 tonnes en 2019, soit un recul de plus de 71% en termes de volume des importations.

En termes de valeur, les importations de dattes en provenance du Niger sont passées de 17 711 190 F.CFA en 2016 à 5 903 730 F.CFA en 2019, soit une baisse de 66,66%.

En 2020, les importations de dattes en provenance du Niger sont presque négligeables.

Les importations de dattes en provenance d’Arabie saoudite

La valeur des importations de dattes en provenance d’Arabie saoudite s’élevait à 93 147 740 F.CFA en 2017 contre 47 229 840 F.CFA en 2020, soit une baisse de 49,29%.

Quant aux quantités de dattes importés, elles sont passées de 94 tonnes en 2017 à 50 tonnes en 2020, soit une chute de 46,80%.

Les autres pays fournisseurs du Burkina Faso

Outre la Niger et l’Arabie Saoudite, des pays comme le Mali, le Liban, l’Algérie, la Chine, la France, les Emirats arabes unis et la Tunisie fournissent également, de façon irrégulière, le Burkina Faso en dattes, pour de petites quantités.

Raisons du ralentissement du marché des dattes au Burkina Faso

Si le terrorisme est cité par les commerçants de dattes comme un obstacle majeur à l’importation du produit, pour INVESTIR AU BURKINA, une autre raison est le fait que, de plus en plus, une quantité importante des dattes produites en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient est consommée au niveau local.  

L’Egypte, premier producteur de dattes, qui assure 20% de la production mondiale, consomme aujourd’hui jusqu’à 97% de sa production.

Si les exportations de dattes ont fortement progressé dans les années 2000, elles restent encore faibles.

La fragilité du produit favorise de plus en plus l’orientation vers le marché local car, une fois à maturité, la datte ne se conserve que quelques jours. Les écarts de triage sont importants et des infrastructures parfois coûteuses d’entreposage, de séchage, de réfrigération et même de surgélation, sont indispensables pour assurer une bonne qualité pour l’export.

Propriétés des dattes et valeur nutritionnelle

Fruit du palmier dattier, la datte contient de nombreux nutriments.

La datte est une source non négligeable de :

  • Potassium : il intervient dans le fonctionnement des systèmes nerveux et musculaire ;
  • Fer végétal : c’est le transporteur de l’oxygène, il est indispensable à la formation de l’hémoglobine ;
  • Magnésium : il joue un rôle dans la transmission de l’influx nerveux et la contraction musculaire ;
  • Fibres : elles interviennent dans la régulation du transit intestinal.

La datte est un aliment énergétique de bonne densité nutritionnelle, qui peut être recommandée pour le goûter des enfants ou les collations des sportifs.

BAMBIO Z. François, investirauburkina.net

Sources : Calculs du CCI sur la base des statistiques de Direction Générale des Douanes depuis janvier 2007.
               Calculs du CCI sur la base des statistiques de UN COMTRADE jusqu'à janvier 2007.

X

Right Click

No right click