fbpx

Au Burkina Faso, la population en âge de travailler est estimée à 52,6% de l’ensemble de la population en 2018.

La population active est plus représentée en milieu urbain (63,5%) qu’en milieu rural (48,9%). C’est ce qui ressort du rapport de l’enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (EHCVM) 2018 publié en janvier 2022 par l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD).

Les entreprises privées sont les plus grandes pourvoyeuses d’emplois au Burkina Faso. En effet, plus de 9 personnes sur 10 (de la population des personnes en âge de travailler et ayant un emploi) exercent dans le privé.

Les travailleurs du public ne représentent qu’une petite portion : l’Etat/collectivités locales (1,8%) ou dans les entreprises publiques ou parapubliques (0,9%). En outre, les entreprises associatives emploient environ 1,2% des actifs. Quant aux Ambassades et organismes internationaux (0,1%) et les ménages (0,4%), ils emploient une proportions très faibles les actifs.

De ce rapport, on note qu’au Burkina Faso, plus de deux travailleurs sur trois (67,7%) exercent principalement dans le secteur agricole qui demeure la principale branche d’activités pourvoyeuse d’emplois (85,1%) en milieu rural et dans presque toutes les régions (sauf le Centre). Cette dominance reste constante quel que soit le sexe du travailleur. Environ six hommes sur dix (64%) et sept femmes sur dix (71,3%) sont agriculteurs.

Selon la même source, la proportion des emplois agricoles décroit avec le niveau d’instruction. L’agriculture est beaucoup plus pratiquée par des personnes qui n’ont aucun niveau d’instruction (76,6%).

Les personnes ayant le niveau d’études supérieur sont plus occupées par les services (33,4%).

Le commerce est davantage pratiqué par les actifs de 25-34 ans (10,1%) et de 35-64 ans (10,2%). Cela se constate en milieu urbain où les emplois sont plus portés par le commerce (23,7%) et les services personnels (14,4%).

En ce qui concerne les structures publiques et parapubliques, elles emploient 25 fois plus d’actifs en milieu urbain qu’en milieu rural.

BAMBIO Z. François, investirauburkina.net

X

Right Click

No right click