fbpx

Le secteur bancaire burkinabè demeure résilient et figure parmi les plus dynamiques de la sous région.

Après l’entrée de Wendkuni Bank International, filiale du groupe planor dirigée par l’homme d’affaires Apollinaire Compaoré en 2018 et le rachat de la Banque de l’habitat du Burkina Faso (BHBF) par Mahamadou Bonkoungou, P.D.G. du Groupe EBOMAF en 2019, le secteur bancaire burkinabè a continué d’évoluer dans un élan de dynamisme en 2020.

Ce dynamisme s’est traduit en 2020 par le rachat de la BICIAB par le burkinabè Simon Tiemtoré PDG du Groupe VISTA. Désormais, la BICIAB s’appelle « Vista Bank Burkina », un changement de dénomination qui devrait, selon les nouveaux patrons, permettre à la banque de se rapprocher davantage de la clientèle.

2022 s’annonce déjà avec de grands changements dans le paysage bancaire au Burkina Faso.

L’arrivée prochaine de la banque postale du Burkina Faso (BPBF) a été annoncée en avril 2021 par les autorités burkinabè qui s’attèlent à son opérationnalisation.

Selon les autorités, la Poste Burkina Faso (ex SONAPOST) participera au capital de la nouvelle banque à hauteur de 50% et la Loterie nationale burkinabè (LONAB) à hauteur de 1 200 000 000 F.CFA.

Au 31 décembre 2020, le Burkina Faso comptait 15 banques sur les 128 banques en exercice dans la zone UEMOA à la même date. Avec l’arrivée prochaine de la banque postale du Burkina Faso (BPBF) le paysage bancaire burkinabè serait forte de 16 banques au total.

Le réseau bancaire burkinabè est bien structuré avec un maillage complet du territoire national. Au 31 décembre 2020 le pays comptait 323 agences bancaires et 526 guichets automatiques de banque (GAB) répartis sur l’ensemble du territoire national.

En octobre 2021 déjà, avant la fin de l’année, 149 nouveaux guichets automatiques de banques ont été ouverts, portant à 675 le nombre total de guichets automatiques de banques sur le territoire national.

Ces évolutions témoignent de la santé du secteur bancaire burkinabè qui reste l’un des plus dynamique de la sous-région en dépit de la crise sécuritaire que traverse le pays.

L’une des principales contraintes à laquelle les banques burkinabè font face aujourd’hui reste le défi sécuritaire qui ne permet pas au secteur de se déployer convenablement sur l’ensemble du territoire national.

Lire aussi : Banques : dynamisme de la place financière de Ouagadougou

Le taux de bancarisation du Burkina Faso s’améliore progressivement avec un total de 2 256 609 comptes bancaires à la date du 31 décembre 2020 pour l’ensemble des établissements de crédits (banques et établissements financiers).

Le total bilan généré par les banques a progressé de 16% par rapport à 2019 pour s’établir à 6615 milliards de F.CFA en 2020.

L’encours total des crédits a progressé de 7% par rapport à 2019 pour s’établir à 3404 milliards de FCFA en 2020.

L’encours des dépôts a enregistré une croissance de 21% par rapport à 2019 et s’établit à 4676 milliards de FCFA en 2020.

Quant au résultat net global, les banques ont enregistré 90,86 milliards de F.CFA en 2020 contre 76,87 milliards de FCFA en 2019, soit une croissance de 18%.

Tous les signaux sont au vert pour le secteur bancaire au Burkina Faso et l’année 2021 devrait se clôturer sous de bonnes auspices.

Déjà au premier trimestre 2021, sur la base des informations issues de l’enquête mensuelle effectuée régulièrement par la BCEAO, le volume des nouveaux crédits octroyés par les banques de la place s’élevait à 525,8 milliards de FCFA contre 460,7 milliards de F.CFA au premier trimestre 2020, enregistrant ainsi une progression de 65,0 milliards de F.CFA (+14,1%).

L’ensemble des banques burkinabè ont terminé le premier semestre 2021 avec un encours de 5 137 milliards F.CFA au titre de la collecte des ressources sur la clientèle.

Pour ce qui est du financement de la clientèle, au 30 juin 2021, l’ensemble des établissements de crédits avaient un encours consolidé de 3 400 milliards F.CFA.

Toutes ces évolutions indiquent une année 2021 favorable pour le paysage bancaire par rapport à la situation en 2020.

Classement 2020 des banques du Burkina Faso en fonction du total bilan (Commission bancaire de l'UEMOA, Rapport annuel 2020)

Banques

Total Bilan

(en millions de francs CFA)

Rang

Burkina

UEMOA

1

Coris Bank International

2 398 113

1

4

2

Bank Of Africa Burkina Faso

988 181

2

11

3

Ecobank Burkina

949 943

3

13

4

Société Générale Burkina Faso

673 355

4

21

5

United Bank for Africa Burkina

470 355

5

34

6

Banque Atlantique Burkina Faso

436 251

6

37

7

Banque Commerciale du Burkina

256 206

7

62

8

Orabank Côte d'Ivoire, Succursale du Burkina

251 767

8

63

9

Banque De l'Union Burkina Faso

231 316

9

67

10

Banque Sahélo-Saharienne pour l'Investissement et le Commerce Burkina

225 846

10

68

11

Banque Internationale pour le Commerce, l'Industrie et l'Agriculture du Burkina

205 863

11

74

12

International Business Bank

147 020

12

86

13

Wendkuni Bank International

134 093

13

90

14

CBAO, Groupe Attijariwafa bank, Succursale au Burkina

63 667

14

110

15

Banque Agricole Du Faso

59 670

15

111

BAMBIO Z. François, investirauburkina.net

X

Right Click

No right click