fbpx

Le samedi 13 mars dernier a été officiellement lancée, à Banfora dans la région des Cascades, la campagne de commercialisation 2021 de la noix brute de cajou.

Ladite cérémonie été organisée par le Comité Interprofessionnel de l'Anacarde au Burkina Faso (CIA-BF), en collaboration avec les autres organisations faîtières.

Ladite campagne 2021 a pour thème :« Promotion de la filière anacarde : une alternative crédible pour renforcer la résilience face aux crises ».  

L’objectif de la cérémonie de lancement a été de porter à la connaissance de l'opinion publique le démarrage officiel des activités de commercialisation de la noix brute de cajou au Burkina et les perspectives pour une campagne 2021 prospère.

Le montant du prélèvement sur l'exportation et la réexportation de la noix brute de cajou est ainsi maintenu à 25F/kg. Quant au prix plancher bord champ de la noix de cajou brute, il est à 300F/kg.

Depuis cinq ans, l'anacarde est le 3è produit d'exportation agricole du Burkina Faso après le coton et le sésame.

En 2018, au titre des exportations du cajou, plus de 199,9 milliards de francs CFA ont été engrangés pour une production estimée à 127 000 tonnes de noix brute.

BAMBIO Z. François

X

Right Click

No right click