fbpx

15 ans après leur collaboration, la société italienne Ocrim a de nouveau été sollicitée par la Société burkinabè de commerce et d’industrie (SBCI), filiale du Groupe Hajjar, pour la fourniture d'une nouvelle minoterie.

La minoterie d'une capacité de 600 tonnes par jour, installée à Bobo-Dioulasso la seconde ville du Burkina Faso au mois de mars 2021, produira deux types de farine : la farine de boulangerie et la farine de pâtisserie et de beignet.

Concernant les farines de pâtisserie et de beignet, une ligne d'ensachage à buse unique est prévue pour des sacs de 10-25-50 kg. Ces farines sont principalement destinées aux pâtisseries ou aux laboratoires alimentaires et ont un marché plus restreint.

Quant à la farine de boulangerie, elle est destinée aux grandes boulangeries industrielles présentes dans au Burkina Faso et dans la sous-région. L'ensachage de ce type de farine est réalisé par deux gabarits de grande capacité avec un potentiel d'ensachage d'environ 80 %.

La nouvelle minoterie a été conçue par Ocrim pour être extensible en fonction des besoins futures de SBCI.

Le marché du pain au Burkina Faso reste dominé depuis plusieurs années par le Groupe HAJJAR qui dispose de la plus grande chaîne de boulangeries du pays avec plus d'une trentaine d'unités de production, plus de 2 500 emplois directs et 40 000 emplois indirects.

L'homme d'affaires libanais Rimon Hajjar, à la tête de ce groupe est également le patron de la Minoterie de l’Orient (Minor S.A) inaugurée en 2013 et dont la capacité de production est de 250 tonnes de farine de blé par jour.

Mais ce n’est pas tout, Rimon Hajjar est également l’actuel PDG des Grands Moulins du Faso, une autre minoterie du Burkina Faso qu’il contrôle.

Lire aussi : Marché du pain au Burkina Faso : un monopole du Groupe Hajjar

Le Groupe Hajjar règne en maître sur le marché de la farine et du pain au Burkina Faso et a, à son actif, plusieurs autres sociétés au Burkina Faso dont Les Ets Rimon Hajjar, Hajjar Sa, Sogeci Sarl,  Sbci Sarl, Socib Sa, Huilor Sa, Betali Sa, Pegaz Sa.

Avec cette nouvelle acquisition, le Groupe Hajjar entend créer un véritable pôle agroalimentaire et consolider son monopole sur le marché du pain et de la farine au Burkina Faso mais également dans la sous-région. 

BAMBIO Z. François, investirauburkina.net