Hydrocarbures | Gaz butane Problèmes de gaz et d’hydrocarbures au Burkina : quelles solutions possibles pour le gouvernement de transition ?

Une rencontre est prévue entre les autorités de la transition burkinabè et le groupe international de contact et de suivi le 13 janvier 2015, sauf report éventuel de date.

  •  
  •  
Problèmes de gaz et d’hydrocarbures au Burkina : quelles solutions possibles pour le gouvernement de transition ?
La communauté internationale focalise ses préoccupations sur le calendrier électoral devant parachever la transition démocratique au bout des 12 mois convenus dont la date butoir intervient en novembre 2015.Cependant, le succès de la transition ne saurait reposer seulement sur des questions électorales au mépris de celles sociales qui peuvent faire monter le mercure à une température explosive.

A la suite de la première séance de pourparlers entre le président du Faso, Michel Kafando, les acteurs de la société civile et la classe politique nationale le 6 janvier 2015 sur les modalités des échéances électorales, une convergence de vue s'est dégagée sur le couplage des élections présidentielles et législatives. Des avis ont aussi été émis pour la tenue à une période ultérieure des élections municipales. Le sujet qui a suscité des divergences porte sur la participation ou non des Burkinabè de l'étranger à ces élections à venir. Il reste donc à prendre des décisions consensuelles pour établir le calendrier électoral dans l'intervalle défini de la transition pour que les tergiversations ne poussent pas à aller au-delà du timing convenu. Cependant, il importe de savoir que la transition ne saurait confiner sa mission aux questions électorales essentiellement et occulter certaines préoccupations sociales. Une action forte du gouvernement de la transition pour satisfaire une large couche de la population par des solutions durables pour une baisse des coûts des hydrocarbures et endiguer la pénurie récurrente du gaz butane, contribuera à une décrispation sociale qui pourrait permettre aux organes de la transition de mieux vaquer à leurs tâches. Comment y parvenir ? Une meilleure organisation de la production de l'or par la lutte contre le dumping des sociétés minières et les circuits de fraude démantelés récemment, pourrait servir de source de financement d'une subvention de l'Etat, pour le gaz et les hydrocarbures, dans l'optique de meilleurs coûts à la portée de la bourse d'un grand nombre de citoyens.

Par ailleurs, les mesures sociales entreprises par le gouvernement déchu de la 4è république dont notamment la vente à prix social de céréales est un succès à poursuivre. Les magasins de la Société Nationale de Gestion des Stocks de Sécurité (SONAGESS) sont actuellement vides pour la plupart et les populations à faibles revenus y font désespérément des allées et venues sans pouvoir se procurer le moindre grain. Ce sont là autant de réalités sociales sensibles que le gouvernement de transition ne devrait pas occulter au risque de se voir rappeler le dicton selon lequel, ventre vide n'a point d'oreilles.

Jean KY

Agence de Presse Labor

  •  
  •  
Dernières publications

Vidéos recommandées